Piscine hors sol ou enterrée ? Avantages et Inconvénients

Piscine hors sol ou enterrée ? Avantages et Inconvénients

Avoir une piscine dans sa maison permet de passer d’agréables moments seul, entre amis ou en famille. Cependant, il existe deux principaux types de piscines, à savoir la piscine hors sol et la piscine enterrée. Chacun d’eux présente des avantages, mais aussi des inconvénients. Lequel choisir alors ?

La piscine hors sol

La piscine hors sol est, comme son nom l’indique, une piscine posée à même le sol dans votre jardin sur une dale ou sur la pelouse.

Les avantages de ce type de piscine

La piscine hors sol présente 3 principaux avantages.

Facilité d’installation

Étant posée directement au sol, la piscine hors sol est très facile à installer. Elle ne nécessite pas de travaux de terrassement et son installation peut être effectuée en quelques heures seulement. La piscine hors sol peut être également déplacée et posée dans un autre endroit de la maison. Elle ne nécessite aucun permis de construire. Elle est également exonérée d’impôts.

Gamme variée de modèles

Un autre avantage de la piscine hors sol concerne le nombre considérable de modèles disponibles. Il existe en effet des piscines hors sol de différentes tailles (petite et moyenne), de différentes formes (ronde, carré…) et de différentes matières (PVC, bois, résine). Cette variété de modèles permet de se doter d’une piscine hors sol quels que soient votre budget et la superficie de la maison.

Prix abordable

La piscine hors sol est enfin accessible à un prix très abordable. Elle coûte entre 500 et 7000 euros. Cela est dû aux deux précédents avantages, c’est-à-dire sa facilité d’installation et sa gamme variée de modèles.

Les inconvénients de la piscine hors sol

La piscine hors sol présente deux principaux inconvénients.

Une plus grande fragilité

Étant juste posée sur le sol, la piscine hors sol est relativement plus fragile comparée à une piscine enterrée. Elle supporte également toute seule le poids de l’eau, mais aussi des occupants. La piscine hors sol dispose ainsi d’une faible longévité.

Choix limité en termes de taille et de profondeur

La piscine hors sol dispose d’une taille et d’une profondeur limitées. Il n’existe pas en effet de piscine hors sol de très grande taille. Sa longueur se limite à 10 m et sa largeur à 5 m. Sa profondeur quant à elle n’excède pas les 1,50 m.

La piscine enterrée

La piscine enterrée est, comme son nom l’indique, une piscine creusée dans le sol.

Les avantages de ce type de piscine

Elle présente également trois principaux avantages.

Une plus grande robustesse

Une piscine enterrée est plus robuste et ne supporte aucune charge. Elle est également à l’abri des fuites contrairement à une piscine hors sol. Une piscine enterrée peut ainsi durer plusieurs dizaines d’années si elle est bien entretenue.

Une pluralité de modèles

Il existe également plusieurs modèles de piscine enterrée, à savoir la piscine enterrée en béton, en coque et en kit. La piscine enterrée en béton est la plus solide tandis que celle en coque la plus esthétique. Quant à celle en kit, elle est la plus facile à installer.

Une plus grande taille

Contrairement aux piscines hors sol, les piscines enterrées ne sont pas limitées en taille et en profondeur. Il est ainsi possible de disposer d’une piscine enterrée de plus de 10 m de longueur et de plus d’un 1,50 m de profondeur.

Inconvénients de la piscine enterrée

La piscine enterrée présente trois principaux inconvénients.

Une installation plus longue et un entretien plus soigneux

L’installation d’une piscine enterrée nécessite d’importants travaux de maçonnerie. Elle peut donc durer plusieurs jours surtout dans le cas d’une piscine en béton. En outre, l’entretien d’une piscine enterrée est un peu plus difficile qu’une piscine hors sol, car étant plus grande. Le fond et les parois doivent être nettoyés régulièrement et si possible, à l’aide d’un robot de piscine pour plus d’efficacité.

Des démarches administratives

La construction d’une piscine enterrée requiert certaines démarches administratives. Il s’agit d’une déclaration auprès de la mairie pour une piscine enterrée d’une superficie comprise entre 10 et 100 m2. Pour une superficie plus grande (supérieure à 100 m2), un permis de construire s’avère nécessaire. Son obtention dure 2 mois minimum.

Un tarif élevé

La construction d’une piscine enterrée coûte relativement cher. Il faut débourser entre 20 000 et 50 000 euros. Ce tarif comprend principalement l’achat des matériaux et la main-d’œuvre.

Les piscines hors sol et enterrées sont, en définitive, de très bonnes solutions. Il revient d’effectuer un choix en tenant compte de la superficie de sa maison, de son budget et du nombre de personnes auxquelles est destinée la piscine. Il s’avère également nécessaire d’opter pour une grande marque de piscine hors sol et pour un professionnel réputé en ce qui concerne l’installation d’une piscine enterrée.